PRODUITS ESPACES Marques & Designers Thèmes Offres Info Stores
Tabouret 60
Suspension A330S
Chaise enfant N65
Applique murale A330S Golden Bell
Suspension A110
Étagère 112
Tabouret E60
Suspension A201
Suspension A338
Chaise haute K65
Tables 81B / 82B / 83
Suspension A331 Beehive
Porte-parapluie 115
Suspension A333 Turnip
Banc 153
Desserte 900
Desserte 901

À propos d'Alvar Aalto


Né à Kuortane, en Finlande, en 1898, Alvar Aalto a passé son enfance et sa vie de jeune adulte dans un pays qui, aujourd'hui encore, est couvert à 70 % de forêts. Cette proximité immédiate avec la nature - même dans la ville d'Helsinki, on rencontre de grandes surfaces boisées - devait devenir l'une des principales influences sur la création d'Aalto. Ayant suivi des études d'architecture à Helsinki entre 1916 et 192, les travaux d'Aalto sont particulièrement intéressants dans un contexte contemporain. En effet, Alvar Aalto et sa femme Aino Aalto souhaitaient trouver une expression formelle de l'unité de l'homme avec son environnement. De cette volonté sont nées les lignes courbes, les formes organiques et l'accent mis sur les matériaux et les couleurs naturels, si typiques des constructions et des designs d'Aalto. L'attachement à la nature, la régionalité et la chaleur sont ainsi devenus les caractéristiques d'un fonctionnalisme scandinave marqué par Aalto, en opposition au charme plutôt froid et industriel du fonctionnalisme allemand influencé par le Bauhaus.

Le designer Alvar Aalto


Lampes Golden Bell au Restaurant Savoy à Helsinki


Aino Aalto et Alvar Aalto - pionniers du modernisme scandinave

Alvar Aalto est aujourd'hui considéré comme le précurseur du modernisme scandinave. Il est difficile de comprendre pourquoi sa femme Aino Aalto, qui était partenaire à part entière du bureau d'architecture d'Alvar Aalto avant leur mariage en 1923, n'est pas reconnue de la même manière.

Née en 1894, Aino, de son vrai nom Aino Maria Marsio, étudiait l'architecture à Helsinki et a fait la connaissance d'Alvar Aalto lorsqu'il a donné, à son invitation, une conférence à un groupe d'étudiantes en architecture qu'elle avait créé. Lorsqu'Alvar Aalto fonda son propre bureau en 1923, Aino devint une collaboratrice à part entière et ils se marièrent à peine un an plus tard.

Aino Aalto a ainsi participé à de nombreux projets d'architecture et de design jusqu'en 1949. Citons par exemple la célèbre Villa Mairea à Noormarkku, le sanatorium Paimio et le restaurant Savoy à Helsinki. Il n'est plus possible de savoir quelle part exacte elle a prise dans de nombreux travaux aujourd'hui attribués à Alvar Aalto. Outre le fait que l'architecture était à l'époque un domaine absolument masculin, Aino Aalto avait probablement aussi des raisons personnelles qui l'ont poussée à assumer son rôle en coulisses. En tant que directrice d'Artek et hôtesse de l'élite intellectuelle finlandaise dans sa propre maison, elle a indéniablement marqué les esprits. Ainsi, l'ami et architecte Siegfried Gideon, à l'invitation duquel les Aalto participaient aux congrès du CIAM (Congrès Internationaux d'Architecture Moderne), décrit les Aalto de la manière suivante : "Ce mariage était inhabituel, mais son véritable secret résidait sans doute dans un profond équilibre des contraires humains. Aalto est agité, exubérant, imprévisible ; Aino était intense, persévérante et silencieuse".


Les contraires s'attirent : Aino et Alvar Aalto

L'atelier des Aalto


Le sanatorium Paimio, une œuvre d'art totale réunissant architecture, design des meubles et de luminaires

En 1929, le projet d'Aalto a remporté l'appel d'offres pour la construction d'un sanatorium à Paimio en Finlande. Ce bâtiment, conçu à l'origine comme un hôpital pour tuberculeux et achevé en 1933, devait également contribuer à la percée internationale d'Alvar Aalto en tant qu'architecte. Ce bâtiment peut être considéré comme la pierre angulaire de la construction organique qui a marqué son œuvre. Grâce à des chambres orientées vers l'est et à de grandes baies vitrées, les patients atteints de tuberculose, auxquels on prescrivait à l'époque principalement le repos, l'air frais et la lumière naturelle, pouvaient se réveiller avec le soleil et pouvaient se promener dans les forêts de pins qui entouraient l'hôpital.

Non seulement le bâtiment fut conçu par le couple Aalto, mais également l'aménagement intérieur, le mobilier, les lampes et la robinetterie pour répondre parfaitement aux besoins des patients. Par exemple, le design ondulé du fauteuil Paimio, fabriqué à partir d'une seule pièce de placage de bouleau - pièce iconique - devait permettre une position ménageant les poumons et aidant les patients à respirer.

Certains de ces premiers designs de meubles importants, conçus à l'époque par Alvar Aalto et Aino Aalto pour l'hôpital, sont encore produits aujourd'hui par Artek.


La terrasse du sanatorium pour tuberculeux de Paimio a marqué la percée d'Aalto en tant qu'architecte

Le légendaire fauteuil Paimio d'Aalto permettant aux patients atteints de tuberculose d'adopter une position ménageant leurs poumons


Artek et le couple Aalto

Artek produit les meubles et luminaires Aalto depuis 1935

L'entreprise de meubles Artek a été fondée à Helsinki, Finlande en 1935 par le couple d'architectes Aalto en collaboration avec la collectionneuse d'art et mécène Maire Gullichsen et l'historien d'art Nils Gustav Hahl. Avec l'ambition de créer des meubles et des luminaires innovants pour la vie quotidienne en se basant sur la conception d'Alvar Aalto, Artek est devenu l'un des principaux protagonistes du design moderne. Aino Aalto a joué un rôle particulier en tant que directrice générale et artistique : elle a marqué l'esthétique particulière d'Artek en associant des formes claires et modernes à une ornementation sobre. Aujourd'hui encore, Artek connaît un succès international et produit non seulement des créations importantes du modernisme classique de designers comme Alvar Aalto ou Ilmari Tapiovaara, mais aussi des créations contemporaines. Une série de designs de luminaires d'Alvar Aalto et la collection dite L-leg sont devenus légendaires.


Collection L-leg


Le tabouret Artek Stool issu de la Collection L-Leg

... et la table 81B assortie


La collection L-leg, en particulier, témoigne de l'innovation et de l'ingéniosité d'Alvar Aalto en tant que designer et de la manière dont il a créé des objets qui nous étonnent encore aujourd'hui par leur esthétique apparemment intemporelle.

La collection L-leg comprend une cinquantaine de designs de meubles en bois stratifié, tous basés sur un concept d'Alvar Aalto, le L-leg, un pied en bois massif plié en forme de L. En tant que pionnier de la technique, Alvar Aalto avait déjà expérimenté le cintrage du bois à la fin des années 1920 et avait finalement développé le pied en L en collaboration avec le maître ébéniste et fabricant de meubles Otto Korhonen. En tant que composant individuel standardisé, ce L-leg pouvait être relié facilement et de manière stable aux plateaux de table ou aux assises, permettant ainsi la création d'une collection polyvalente de meubles et pourtant cohérente séduisant par l'alliance de la chaleur et de l'élégance grâce aux angles arrondis et au matériau utilisé. Des créations comme le tabouret Stool 60 ou la table 81B 82B / 82 sont entrées dans l'histoire du design comme des exemples parfaits de modernité.


Luminaires Aalto

Le luminaire A110 d'Artek est une véritable grenade d'intérieur

Le couple Aalto a développé lui-même un grand nombre de luminaires Artek pour ses projets architecturaux. Les architectes se sont donc toujours basés sur les conditions spécifiques de l'espace et ont analysé avec précision comment la diffusion de la lumière se comportait dans chaque pièce. Pour le sanatorium de Paimio en Finnlande, ils ont créé des luminaires au design très varié, allant du plafonnier à la lampe de chevet, mais qui se sont avérés peu concluants sur le plan commercial. La percée eut lieu en 1937 avec la suspension Golden Bell pour le Savoy Restaurant à Helsinki. D'autres designs de luminaires suivirent jusque dans les années 1950, comme la suspension A110 en 1952, également connue sous le nom de grenade à main en raison de sa forme. Les luminaires Aalto édités par Artek séduisent par leur lumière agréablement diffusée et non éblouissante. Leur langage formel dynamique unique est simple, mais jamais ennuyeux. Les luminaires Artek apportent ainsi une touche d'élégance et de fantaisie aux pièces les plus diverses.


Un accroche-regard intemporel et un petit chef-d'œuvre d'Aalto, le luminaire Golden Bell

La suspension sculpturale A201 d'Aalto est indémodable